NOOE est un Organisme Habilité (arrêté ministériel du 17 janvier 2020)
Attestation de Connaissances des Animaux de Compagnie d'Espèces Domestiques
CHIEN et CHAT

ACACED

Actualisation de quelques points réglementaires


Qu’est-ce qu'une épizootie ?

Le mot épizootie décrit une maladie qui frappe simultanément un grand nombre d’animaux de même espèce ou d’espèces différentes. Des maladies peuvent apparaître et se diffuser sur notre territoire par les mouvements commerciaux d’animaux ou de produits ou au fil des flux migratoires d’oiseaux sauvages. 

 

L’épizootie a des conséquences majeures pour les filières concernées et peut même affecter l’économie générale de notre pays. 

En outre, plusieurs de ces maladies peuvent représenter un risque important pour la santé humaine.

Quels sont les différents types de maladies animales?

Les maladies animales visées par le code rural sont répertoriées selon deux types.
 

·      Les maladies réputées contagieuses (MRC/article D. 223-21 du code rural).
 

·      Les maladies à déclaration obligatoire (MDO/article D. 223-1 du code rural).

Quelles sont les conséquences?

Selon que l’on est en présence de l’une ou de l’autre de ces maladies, les implications en matière de police sanitaire diffèrent.
 

Le classement d’une maladie en tant que MRC (Maladies Réputées Contagieuses) se fonde sur son impact sur la santé publique, l’élevage ou le commerce international. Ainsi, les affections dont l’impact ne justifie pas l’action des services de l’Etat en charge de la protection des populations ou pour lesquelles aucune mesure d’intervention n’est envisageable ne figurent pas dans cette catégorie (Exemples de MRC : anémie infectieuse des équidés, botulisme, brucellose, encéphalite West-Nile…).

 

Par ailleurs, certaines MRC donnent lieu à l’élaboration de plans d’intervention sanitaire d'urgence définis à l’échelle nationale. C’est le cas par exemple des maladies telles que l’influenza aviaire, la maladie de Newcastle, la fièvre aphteuse, la fièvre catarrhale ovine, la peste équine…
Le classement d’une maladie en tant que MDO (Maladies à Déclaration Obligatoire) ne donne pas lieu à application de mesures de police sanitaire. Il se fonde sur la nécessité de mettre en place un dispositif de veille épidémiologique sur l’ensemble du territoire.